B07 : Perturbation des activités du Collège

Annotations

Directive no : B07
Responsable : Affaires opérationnelles
Approuvé par : Directrice exécutive du CCP
Date d'entrée en vigueur : Automne 2015

Préambule

Le Collège canadien de police (CCP) est conscient que certaines circonstances indépendantes de sa volonté peuvent perturber ses activités normales. Parmi ces circonstances figurent les grèves, les lock-out, les manifestations, les catastrophes et les pandémies. Le CCP prendra toutes les mesures raisonnables possibles pour garder ses portes ouvertes ou les rouvrir dès que possible lorsque la fermeture est inévitable.

Directive

  1. En cas de perturbation, le CCP a le devoir d'assurer la sécurité des participants et des employés tout en respectant l'intégrité des cours.

Procédure, rôle et responsabilitiés

  1. Le directeur général délègue au directeur des Affaires opérationnelles la décision de réduire les services ou de fermer les portes du CCP.
  2. Le directeur des Affaires opérationnelles collabore avec les responsables de la DG compétents et charge les Communications de tenir l'effectif et les organes externes concernés au courant de la perturbation.
  3. Le directeur des Affaires opérationnelles transmettra la décision de réduire les services ou de fermer les portes  :
    • au bureau du registraire;
    • au responsable de la prestation de programme de l'École des sciences policières.
  4. Le responsable de la prestation de programme avise les doyens de faculté.
  5. Les doyens de faculté avisent les coordonnateurs de cours concernés.
  6. Les coordonnateurs de cours avisent les étudiants concernés.
  7. Lorsque le retour à la normale du service ou la réouverture du Collège est jugé approprié, on suit le même processus de communication que pour les cas de réduction de service et de fermeture.

Directives connexes

Modification de l'inscription originale – R03

Date de modification :