Séance de photo impromptue très touchante pour un gestionnaire de programme du CCP en visite au Myanmar

 

Au début de mars 2012, l’inspecteur Lennard Busch, gestionnaire du programme du Centre de perfectionnement pour les services policiers aux Autochtones au Collège canadien de police, a été détaché pendant 10 jours aux Services de protection de la GRC.

 

L’insp. Busch était chargé d’assurer la sécurité du ministre des Affaires étrangères et du Commerce international, l’honorable John Baird, lors d’un voyage diplomatique au Myanmar. Pendant cette visite, l’insp. Busch a accompagné le ministre Baird à Rangoon, à la résidence d’Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix et citoyenne canadienne honoraire.

 

Âgée de 66 ans, Aung San Suu Kyi a été en assignée à résidence pendant 15 ans et a récemment remporté d’importantes élections partielles qui devraient paver la voie au changement au Myanmar suivant des années de régime militaire.

 

Après un entretien privé avec M. Baird et la tenue d’une mêlée de presse sur la terrasse arrière de sa résidence, Aung San Suu Kyi, fidèle à son habitude, a invité le ministre à se faire photographier avec elle dans son salon. Après la séance, elle a demandé à se faire photographier avec l’inspecteur de 6 pi 3 po de la GRC qui accompagnait le ministre en disant «j’aimerais maintenant me faire prendre en photo avec votre garde du corps. »

 

Flatté et quelque peu surpris par cette demande de dernière minute, l’insp. Busch a répondu que ça lui ferait plaisir.

 

Au moment où il s’avançait vers Aung San Suu Kyi, elle lui a pris les mains et, d’un air complice, lui a murmuré à l’oreille que son personnel de sécurité serait très envieux. L’insp. Busch a souri en entendant ce commentaire et s’est fièrement placé à côté d’elle pour la séance de photo improvisée.
 

Photo of: Aung San Suu Kyi and Insp. Lennard Busch

Aung Suu Kyi et l'insp. Lennard Busch

 

Voyageant au Myanmar pour des raisons professionnelles, l’insp. Busch a été profondément touché par la détermination et la force de caractère d’Aung San Suu Kyi et il gardera précieusement la photo prise avec elle en souvenir de sa bonté.